«

»

Abandon (Psychologie)

Abandon (Psychologie)

Action de délaisser une personne. ― Toute situation qui distend ou  rompt des liens affectifs entre  individus peut être  ressentie comme un abandon. Le départ ou le décès de parents, la mise en pension d’un  enfant  s’accompagnent  habituellement, chez celui-ci, du sentiment pénible d’être laissé sans soutien dans un monde dangereux et hostile. Chez l’adulte aussi, la désapprobation par une personne chère, la  rupture ou le retrait d’amour, l’éloignement ou le deuil sont susceptibles d’être vécus par lui comme des abandons.

L’individu délaissé, qui se sent tout à coup dévalorisé, peut réagir par l’accablement ou  par  l’agressivité. Chez de nombreux enfants caractériels on retrouve, à la base, ce sentiment d’abandon et d’insécurité qui conditionne leur comportement. Certains suicides et certains crimes qui se produisent après des fiançailles rompues ou un abandon conjugal s’expliquent par  le  même  processus  psychologique, où la dévalorisation et l’angoisse sont primordiales.

La  réactivation  par  une  situation pénible  (divorce,  renvoi  d’un travail…) d’expériences infantiles traumatisantes peut faire surgir un état névrotique aigu dont la structure était restée virtuelle. On traite ces troubles psychologiques par la psychothérapie d’inspiration analytique, qui se révèle souvent efficace. (V. caractériel, psychothérapie)