«

»

Absence (Psychologie)

Absence (Psychologie)

Forte distraction. — L’ennui et la fatigue peuvent conduire un individu normal à une baisse de vigilance Si importante qu’elle perturbe son adaptation au monde et aux circonstances extérieures.

Dans le domaine de la pathologie, l’absence n’est pas seulement une forte distraction, mais bien une véritable éclipse de la conscience, de courte durée (de une à quinze secondes), qui est due à une souffrance organique  du  cerveau.  Ce ‘est  une forme du ( petit mal ). (V. épilepsie, petit mal.)