«

»

Acculturation (Psychologie)

Acculturation (Psychologie)

Lorsque deux groupes d’individus, de cultures différentes, sont en contact direct et permanent, on observe une sorte de diffusion culturelle, d’osmose entre les groupes, une transmission de l’un à l’autre de certains traits culturels. Ce sont d’abord des emprunts matériels (outils, armes, vêtements>, puis 50ciaux et, enfin, spirituels que la curiosité, l’insatisfaction ou le désir de prestige motivent. L’apport nouveau entraîne une réorganisation des éléments  préexistants  et  l’apparition d’une structure originale. Les négro spirituals et la musique de jazz, par exemple, qui nous viennent des Etats-Unis, sont deux conséquences culturelles du rapprochement durable des anciens esclaves noirs d’Afrique et des Blancs du Sud.

A l’origine, le terme acculturation était  employé  seulement  par  les ethnologues,  mais  actuellement on l’utilise pour désigner toute adaptation culturelle consécutive à un changement de milieu, géographique, professionnel ou social. L’intégration des immigrants dans le pays d’accueil (par exemple, les anciens harkis qui ne sont pas retournés en Algérie), celle des officiers de l’armée d’active reclassés  professionnellement  dans l’Education  nationale  exigent  une nouvelle adaptation de leur part et posent de nombreux problèmes, parmi lesquels celui de l’acculturation est certainement le plus délicat.