«

»

ALAIN

(Emile Chartier, dit), philosophe  français  (Martagne  1868 -Le Vésinet 1951). Professeur au lycée Henri-IV, son influence s’exerça profondément sur de nombreuses générations  d’étudiants.  Il  est  surtout connu par ses Propos (Propos sur le bonheur, les Idées et les Ages, Propos sur l’éducation, etc.). Pédagogue, il se veut éducateur et, à travers l’écolier, il recherche l’homme qu’il faut éduquer, discipliner. La méthode qu’il prône est sévère, reposant sur la contrainte, la difficulté, l’effort. Dans  son  système  pédagogique, rigide et froid, seuls comptent le triomphe de soi et l’exercice de la volonté.

Ces principes austères conviennent aux adolescents, qui aiment généralement l’effort, parce qu’il est un moyen de s’affirmer. Mais il n’en est pas de même pour le jeune enfant. Pour lui, qui est régi par le principe de plaisir, la difficulté n’offre aucun attrait. Cependant, il est capable de faire les efforts nécessaires pour la surmonter, lorsqu’il en comprend l’intérêt et qu’il a une forte motivation. Les  éducateurs  contemporains  ont bien  saisi  l’importance  de  cette notion, que l’on retrouve dans tous les systèmes pédagogiques modernes groupés,  habituellement,  sous  le’’ vocable d’école active s. (V. active (école), plaisir.)