«

»

Alfred Adler


Médecin et psychologue autrichien (Vienne 1870 – Aberdeen  1937).  Elève  dissident  de S. Freud, Adler admet la notion d’inconscient dynamique, mais minimise le rôle de la sexualité dans la genèse de la personnalité et les névroses. Pour lui, qui fut dans son enfance faible et souffreteux, les facteurs individuels et sociaux sont déterminants. L’homme a conscience de sa faiblesse et cherche à y remédier. L’enfant a hâte de grandir, car l’acquisition de la force et de la puissance est aussi celle de la sécurité. Le névrosé, qui n’a pas réussi cette adaptation, doit être éduqué afin de pouvoir s’intégrer  harmonieusement  dans  son monde et s’ajuster à ses valeurs. Adler  est  l’auteur  de  nombreux articles et ouvrages, dont les plus importants sont le Tempérament nerveux et le Sens de la vie. (V. inconscient.)