«

»

Analyse (Psychologie)

Décomposition d’un tout en ses éléments. ―— L’analyse est le mécanisme de la pensée qui concentre l’attention sur chacune des parties d’un ensemble et recherche leurs liens possibles. Elle forme avec la synthèse une unité, un ensemble complémentaire de la réflexion. Procédant par différenciations successives, depuis le global jusqu’aux éléments premiers, l’analyse est rejointe par la synthèse bien avant que son oeuvré soit achevée; rapidement, les regroupements se manifestent et le schéma complet apparaît, que l’intelligence peut saisir. Cette méthode semble la plus efficace pour vaincre les difficultés rencontrées par l’esprit sur la voie de la connaissance et est utilisée dans la plupart des procédés pédagogiques. L’apprentissage de la lecture par la « méthode globale », par exemple, est fondé sur ce principe après avoir présenté au jeune écolier une phrase simple, dont il comprend le sens (telle que « Riri a ri »), on l’entraîne à découvrir la relation existant entre les syllabes, les lettres et les sons. Dans le domaine de la compréhension psychologique des individus, la même démarche de la pensée permet de découvrir les motivations profondes de certains comportements, en s’exerçant sur les rêves, les oublis, les lapsus et les attitudes, dont l’analyse sagace fait apparaître les significations cachées. Dans le monde du travail, l’analyse des tâches et de la relation « homme – machine » occupe une place de plus en plus importante; tout le système de productivité repose sur elle. L’analyse du travail vise à déterminer, dans une organisation professionnelle, la valeur relative des différentes tâches et leur juste rémunération, les circuits les plus simples, l’élimination des gestes inutiles, etc., mais aussi à humaniser les entreprises, prévenir les accidents et donner aux apprentis une formation rationnelle.