«

»

Atelier protégé (Psychologie

Local où travaillent des ouvriers qui ne peuvent s’adapter à la grande collectivité, ou qui sont incapables de satisfaire les exigences habituelles des employeurs. (Le plus souvent, il s’agit d’anciens malades mentaux ou physiques, encore partiellement handicapés par des séquelles de leur affection, qui souhaitent se réadapter, progressivement, à une vie sociale normale.) — Dans cet atelier particulier, les contraintes de la vie quotidienne sont allégées; le travail, aménagé par des modifications de rythme, de technique et de rendement, devient accessible à chacun. Les ouvriers y travaillent de trente à quarante heures par semaine; ils perçoivent une rémunération proportionnelle à leur rendement, qui ne peut être inférieure au salaire fixé par décret ministériel.