«

»

Autopunition

Punition qu’on s’inflige à soi-même. —— A la base d’un tel comportement il y a toujours le sentiment d’avoir commis une faute, qui peut varier depuis la culpabilité normale ― comme dans le cas de cet enfant qui, pour avoir enfreint une consigne de ses parents, se conduit au cabinet noir en se tenant par l’oreille ― jusqu’à l’auto-accusation délirante. Généralement, il s’agit alors de mélancoliques, qui dramatisent les fautes les plus bénignes, se sentent responsables des malheurs d’autrui et indignes de vivre. Pour se châtier, ils ne reculent ni devant l’automutilation (portant sur n’importe quel organe : les yeux, la main, les organes génitaux) ni devant le suicide. (V. culpabilité.)