«

»

Bilinguisme

Acquisition simultanée de deux langues. — Les enfants des immigrants banatais (1951) ou des anciens harkis (1962) brusquement transplantés en France sont devenus bilingues pour pouvoir communiquer avec leurs parents, d’une part, et les personnes de leur entourage, d’autre part. Il en résulte un phénomène d’acculturation qui représente, parfois, un handicap pour ces mineurs. Cependant, pour les natifs de certaines régions, telles que l’Alsace, où le dialecte reste vivant et vigoureux, le bilinguisme est normal et n’entraîne aucune conséquence fâcheuse. (V. acculturation.)