«

»

Café

Infusion préparée avec les graines torréfiées du caféier. – Introduite en France en 1643, cette boisson, d’abord réservée à une clientèle fortunée, se démocratisa et se répandit dans tous les milieux sociaux. A la campagne et dans les régions minières, les femmes en boivent de grandes quantités. Les étudiants aussi en font, pour ses effets tonifiants, une consommation parfois exagérée. Le café renferme, en effet, de la caféine, qui est un stimulant des centres ‘cérébraux. L’abus du café détermine une intoxication, le caféisme, qui se manifeste par des palpitations de cœur, de l’insomnie, des’ modifications du caractère et, dans certains cas, la perte de l’appétit sexuel. Son usage modéré n’entraîne aucune conséquence néfaste.