«

»

Cerveau

Formation nerveuse d’ensemble constituée par les hémisphères cérébraux et les structures qui les unissent. Chez l’homme, les atteintes cérébrales sont toujours graves. Un enfant malformé, qui vient au monde sans cerveau (on dit qu’il est anencéphale), est réduit à une vie strictement végétative : dormir, boire, manger, évacuer. Chez les animaux, la destruction du cerveau n’a pas le même caractère de gravité. Une grenouille décérébrée peut être maintenue en vie pendant des années; elle nage, marche, évite les obstacles, mais ne s’alimente pas spontanément.

Pendant longtemps, on a cru que les facultés » de l’esprit étaient localisées dans le cerveau. Actuellement, on pense qu’il n’y o pas de centre vraiment spécialisé de la mémoire, du langage, etc., mais seulement des circuits cérébraux. Si la destruction d’une zone du cortex entraîne la disparition (pas toujours définitive) d’une fonction, cela ne signifie pas que le siège de cette fonction est atteint, mais que les circuits sont rompus.