«

»

Corrélation

Rapport de termes, dont l’un appelle logiquement l’autre. — Dans la croissance des individus, la taille et le poids augmentent simultanément. A l’école, les élèves brillants réussissent généralement bien dans presque toutes les matières, tandis que les enfants inintelligents échouent partout. Dans ces différents cas, on dit qu’il y a corrélation positive entre les éléments variables. En statistique, ofl appelle coefficient de corrélation l’indice qui exprime le degré de liaison de deux variables déterminées (la taille et le poids d’un groupe d’individus, par exemple). Selon que celles-ci varient dans le même sens, en sens contraire ou indépendamment l’une de l’autre, le coefficient de corrélation prend des valeurs qui tendent vers + 1, – 1 ou 0. Grâce à l’étude des corrélations existant entre divers tests intellectuels, le psychologue américain Ch. Spearman a réussi à mettre en évidence un facteur commun (le facteur G) que l’on peut assimiler à l’intelligence générale. (V. analyse.)