«

»

Cybernétique

(du gr. kubernan, gouverner). Le domaine de la cybernétique intéresse non seulement les physiciens et les mathématiciens, mais aussi les neurophysiologistes et les psychiatres, car il existe une certaine analogie entre les mécanismes physiques des cerveaux électroniques, capables de se gouverner, de s’orienter (radar, fusées à tête chercheuse), et ceux de la pensée humaine. Bien que l’on ait démontré l’existence de circuits nerveux (loi de la réciprocité des connexions, de Lorente de No), il est improbable que l’on puisse réduire le cerveau humain à un assemblage de structures neuroniques. La créativité est le propre de l’homme. La machine ne possède que l’intelligence que celui-ci lui a déléguée.