«

»

Déplacement

Mécanisme psychique inconscient par lequel une charge affective (émotion, pulsion) est transférée de son objet véritable sur un élément substitutif. ― Par exemple, au cours d’un combat de coqs, 51 on éloigne l’un des antagonistes, le second se met à picorer furieusement les objets qui se trouvent à sa portée; son agressivité s’est déplacée sur des choses accessoires. De même, le petit enfant à qui l’on enlève le sein maternel suce son pouce. Dans le second cas, le déplacement permet de réduire la tension. Ce mécanisme, qui a été mis en évidence dans l’élaboration des rêves et explicité par S. Freud, est dO, chez l’homme, au dynamisme de la censure. Il constitue l’un des processus primaires importants du fonctionnement de l’inconscient. (V. censure, inconscient.)