«

»

Développement

Série d’étapes par lesquelles passe l’être vivant. — Chez l’homme, le développement n’est pas réductible a’ la seule croissance. Sous l’influence des conditions physiolo¬giques (de la maturation) d’une part, et des conditions socio-affectives d’autre part, de nouvelles formes de fonctionnement apparaissent, qui conduisent le nourrisson soumis au principe de plaisir (enfermé dans la seule recherche de la satisfaction de ses besoins) à l’état d’adulte aux prises avec la réalité. Progressive. ment le comportement se différencie et l’être humain devient plus indé¬pendant des contingences extérieures. Le bébé réagit à la douleur par l’agitation de son corps entier, alors que l’enfant plus âgé se contente de soustraire le segment du corps affecté par l’excitation; son humeur suit les oscillations de son état physique, tandis que l’adulte est capable de faire abstraction de son corps, etc. Chaque être humain a un rythme de croissance qui lui est propre; on y remarque des poussées rapides, des paliers, des retours en arrière, mais pratiquement jamais un développe¬ment linéaire. Cependant, il existe un certain nombre de lois et de tests psychomoteurs qui permettent de savoir Si le développement s’effectue normalement. Les meilleures condi¬tions pour que celui-ci se déroule harmonieusement sont une bonne hygiène, une ambiance stable et cha¬leureuse, et des soins affectueux. (V. baby-test, principes.)