«

»

Doute

Incertitude. — A des degrés divers, il nous arrive à tous de dou¬ter : « Ai-je bien fermé les compteurs d’eau et de gaz? » se demande la maîtresse de maison après son départ en vacances. Mais chez certains indi¬vidus, le doute est permanent. Il s’applique à toutes choses, aux idées et aux actes; il devient obsédant. Le sujet ne peut rien foire sans vérifier perpétuellement les opérations précé-dentes; il s’épuise, devient stérile et en arrive à douter de sa propre existence. Il s’agit, dans ce cas, du doute obsessionnel, névrotique, que la psychothérapie et surtout la psy¬chanalyse arrivent à réduire.