«

»

Education

Art de développer les qualités morales, intellectuelles et physiques que l’enfant possède à l’état potentiel. ― L’éducation ne vise pas à modifier la nature de celui qu’an élève, mais à l’aider à se développer harmonieusement dans son milieu. Elle nécessite la connaissance de ses besoins, des lois de sa croissance physique et mentale, et dépend de l’idée que l’on se fait de l’homme r O Sparte, ville militaire de la Grèce antique, les enfants étaient soumis à une discipline de fer, et il n’y a guère longtemps le e chat à neuf queues était fort redouté par les jeunes Anglais. Malgré les recommandations des grands pédagogues (Montaigne, Comenius), l’éducation autoritaire persista jusqu’au début du xx5 siècle et ce n’est que sous l’influence des travaux des psychologues contemporains (Binet, Claparède, Dewey) qu’une forme plus adaptée d’éducation s’est répandue. Celle-ci commence dés la naissance de l’enfant, et même avant, par celle des parents. C’est à cette tâche nécessaire que se consacrent les s écoles des parents s, fondées (1928) par des humanistes et des psychopédagogues (Verine, lsambert…), dont les cercles d’études et les conférences sont assidûment suivis. Dans les villes où de telles écales n’existent pas, l’action éducative sur les parents incombe aux services d’hygiène mentale. Les psychologues et les médecins s’efforcent, au cours d’entretiens privés au publics, de guider les parents dans leur tâche pédagogique.