«

»

Encoprésie

Incontinence involontaire des matières fécales, le plus souvent nocturne, indépendante de toute atteinte organique. — La plupart du temps, elle se manifeste chez des enfants perturbés affectivement, qui expriment ainsi, inconsciemment, leur agressivité à l’égard de leur entourage frustrant et le désir qu’on s’occupe d’eux. En règle générale, leur but est atteint, puisque les parents et les éducateurs réagissent, presque toujours, en punissant celui qui se remet à souiller son lit ou ses vêtements. Et, pour l’enfant encoprésique, c’est déjà une petite satisfaction, car il est parvenu à concentrer l’attention sur lui. Cette affection, qui ne connaît que des causes psychologiques, disparaît sous l’action de la psychothérapie. (V. régression.)