«

»

Fugue

Départ de son domicile, escapade. — Elle est chez l’enfant l’épilogue d’un conflit avec l’entourage, à la fois réaction d’opposition au milieu qui ne le satisfait pas et espoir confus de trouver ailleurs ce qui lui a été jusqu’ici refusé. Des adultes névrosés, déséquilibrés ont parfois la même attitude. La fugue, conduite consciente, est alors l’aveu d’un échec. D’autre part, certaines disparitions du foyer répondent à un mouvement impulsif, quasi automatique, plus ou moins conscient. On les observe dans l’épilepsie, la schizophrénie et les états confusionnels.