«

»

Globale (méthode)

Méthode de lecture idéo-visuelle, due à O. Decroly. — Ce dernier, considérant que l’apprentissage doit se faire par différenciation progressive, en allant du général au particulier, de ce qui est compris immédiatement vers ce qui l’est moins, propose d’apprendre à lire aux enfants en suivant une démarche inverse de la méthode traditionnelle. Celle-ci commence par les sons élémentaires et des lettres (le b, a, ba), pour former des mots. Decroly dit que l’enfant n’est pas capable d’une telle abstraction. Il perçoit le tout, globalement, avant de pouvoir en distinguer les éléments par l’analyse. Il faut donc lui donner à lire immédiatement des phrases qui suscitent son intérêt, des ordres simples, par ex. Ce n’est qu’ensuite qu’il analysera les parties de la phrase, qu’il la décomposera en mots et, encore plus tard, qu’il arrivera aux lettres et aux sons. De vives critiques ont été adressées à cette méthode. Ses détracteurs prétendent que les enfants capables de réciter par coeur leur livre de lecture ne savent pourtant pas lire. Ils disent aussi qu’elle est directement responsable de l’accroissement du nombre des écoliers dyslexiques. Ces accusations, partiellement fondées, ne doivent pourtant pas faire abandonner une méthode qui, si elle est correctement appliquée, peut être favorable à beaucoup d’écoliers. (V. dyslexie.)