«

»

Glossolalie

Création volontaire d’une langue en apparence nouvelle. — Cette entreprise impossible est le fait de malades mentaux qui ont la conviction d’utiliser un langage neuf de sens égocentrique en modifiant les phrases et les mots d’idiomes connus. D’abord incompréhensible pour un non-initié, celui-ci devient accessible lorsqu’on en apprend la syntaxe élémentaire et le vocabulaire, dont le sens reste fixe. La glossolalie correspond donc à l’altération superficielle du langage, qui peut et veut être traduit, au contraire de la schizophasie, où le trouble est plus profond. (V. schizophasie.)