«

»

Grossesse

Source de joie ou d’angoisse, la grossesse est toujours un épisode important du drame féminin. Sur le plan psychologique, la femme voit se reposer certains problèmes de son enfance liés à la qualité de ses relations avec sa mère. Toutes deux sont devenues égales, mais, selon la maturité affective de la jeune femme, cette situation peut s’accompagner de sentiments particuliers (culpabilité, rivalité, etc.). L’annonce de la première grossesse apporte à certaines femmes une satisfaction extraordinaire, que l’analyse psychologique permet de rapporter, parfois, à un complexe de castration jusque-là non résolu. Le désir ardent de maternité chez les femmes stériles ou, au contraire, la crainte d’avoir un enfant créent des tensions émotionnelles qui peuvent se manifester par un ensemble de symptômes appelé grossesse nerveuse s. Tous les signes cliniques de la grossesse y sont : arrêt des règles, nausées, augmentation progressive de l’abdomen, etc., mais la femme n’est pas enceinte. (V. castration, psychosomatique [médecine] , stérilité.)