«

»

Groupe

Ensemble humain structuré, dont les éléments s’influencent réciproquement. — Il existe un grand nombre de variétés de groupes : famille, équipe de travail, gang, personnel d’une usine, etc. Certains sont spontanés (bande d’enfants), d’autres institutionnalisés; leurs membres sont soumis à des règles qui naissent progressivement de la vie du groupe ou qui lui sont préexistantes; les uns constituent une fin en soi (pour satisfaire des besoins socio-affectifs) les autres un moyen de parvenir à un’ but (groupe de travail). Dans les petits groupes, les communications se font « face à face », directement d’un individu a I autre; dans les groupes plus étendus, les communications passent nécessairement par l’intermédiaire d’autres personnes. Tous les groupes s’interpénètrent : par ex., la grève est une action déclenchée par une organisation syndicale; mais celle-ci subit l’influence de ses adhérents, qui sont eux-mêmes sensibles à l’ambiance générale de leur milieu. Le groupe est déterminé par les individus dont il conditionne, en grande partie, le comportement. Son influence manifeste moins comme une pression exercée de l’extérieur que comme une adaptation, plus ou moins spontanée, de ses membres au milieu social. Les êtres humains ont besoin du groupe qui satisfait leurs besoins de sécurité et de communication (Cooley). Ils en acceptent les lois pour ne pas être punis ou en être exclus (conformisme), mais surtout parce qu’ils subissent la suggestion du prestige de la majorité, et que, s’identifiant au groupe auquel ils sont attachés, ils imitent le comportement des autres membres, et s’efforcent de réussir aussi bien, sinon mieux, qu’eux (compétition). L’individu qui a modelé son comportement en fonction de celui du groupe tend à prendre celui-ci comme système de référence et à juger les autres d’après ses normes. L’étude des groupes permet de connaître les forces qui s’y exercent et d’organiser de nouveaux rapports sociaux. Ses applications pratiques vont de la modification des structures sociales d’une usine à la psychothérapie collective, telle que la pratiquent des ligues d’anciens malades mentaux guéris (Association des alcooliques anonymes, par ex.).