«

»

Homosexualité

Inversion sexuelle. — Chez l’homme comme chez la femme, elle résulte de complexes inconscients. Selon Adler, il s’agirait d’un sentiment d’infériorité (la crainte de l’échec pousse l’individu à rechercher un partenaire de son sexe). Chez le garçon, elle est souvent la conséquence d’une éducation mal conduite (Gide) : l’homme trop attaché à sa mère s’identifie à elle et se comporte comme il aurait voulu qu’elle se conduise avec lui. Chez les femmes, l’homosexualité serait la conséquence d’une déception lointaine, liée à la découverte des sexes : L’homosexuelle excelle à donner ce qu’elle n’a pas, c’est-à-dire que, relevant le défi de la castration féminine, elle s’attribue imaginativement le pénis. » (A.Hesnard). [V. sexologie.]