«

»

Hypocondrie

Inquiétude névrotique, préoccupation excessive de la santé. — S’observant continuellement, l’individu hypocondriaque, égocentrique et égoïste comme Argon, le malade imaginaire de Molière, paraît à l’affût de la moindre sensation pénible, venant de son corps, qu’il ne comprend pas et qui l’angoisse. Sa recherche inquiète d’un médecin qui comprendra sa maladie et la localisera à un organe bien défini correspond à un besoin d’être reconnu malade, c’est-à-dire d’être dégagé des responsabilités et de bénéficier, sans aucun sentiment de culpabilité, des soins attentifs d’autrui. En psychiatrie, on observe un lien fréquent entre l’hypocondrie et la persécution. Le délire hypocondriaque peut faire croire au malade qu’il est un mort vivant. (V. délire.)