«

»

Idiotie

Etat le plus grave de l’arriération intellectuelle, caractérisé par l’impossibilité d’accéder au langage parlé et l’incapacité totale de prendre soin de soi-même. ― Même à l’âge adulte, le développement intellectuel de l’idiot, apprécié par la méthode des tests, ne dépasse pas deux ans d’âge mental (quotient d’intelligence inférieur à 20). On observe des degrés dans l’idiotie. Au niveau le plus bas, le comportement est purement réflexe et impulsif, tandis que, dans les cas les plus favorables, l’idiot est accessible à un « dressage » visant les fonctions élémentaires (contrôle sphinctérien, auto-alimentation, etc.). Ces infirmes, inéducables, nécessitent une surveillance constante et une assistance permanente. L’idiotie peut être due à des causes héréditaires (alcoolisme, syphilis), à des accidents au moment de la naissance ou à des encéphalites du nouveau-né, qui créent des lésions cérébrales.