«

»

Inhibition

Diminution ou arrêt d’une fonction. — Une forte excitation produit souvent une inhibition un coup de poing à l’estomac peut entraîner l’arrêt réflexe des battements du cœur; un bruit violent efface momentanément un réflexe conditionné; une émotion forte fait oublier ce que l’on a appris (« trac »). L’inhibition psychique est un frein qui ralentit le cours de la pensée et rend impossible l’effort mental soutenu; l’activité psychomotrice et volontaire est diminuée; l’individu semble réduit à l’impuissance. Cet état se rencontre, à des degrés divers, chez les sujets émotifs (en situation d’examen, par ex.), chez les névrosés psychasthéniques et les mélancoliques.