«

»

Jocothérapie

(du subst. lat. jocus, jeu, ébats, passe-temps), thérapeutique, employée en médecine psychiatrique, qui utilise les jeux (d’adresse, de compétition, etc.) pour favoriser la resocialisation des malades mentaux. ― Le but que l’on se propose d’atteindre est de sortir le malade de son oisiveté et de son isolement : « Il vaut mieux, dit Bremond, faire la chose la plus inutile du monde que de rester un quart d’heure sans rien faire. s Les loisirs dirigés occupent une place importante dans les hôpitaux psychiatriques; la difficulté à laquelle on se heurte généralement réside dans la mise en train des malades. (V. ergothérapie.)