«

»

Latence

(Période de), période s’étendant de la sixième année à la puberté, au cours de laquelle la pulsion sexuelle semble apaisée. L’enfant, sous l’effet des facteurs culturels, édifie des barrages contre ses tendances libidinales (sens moral) et manifeste, surtout, des intérêts intellectuels et sociaux (scolarisation). Cette éclipse passagère, normale dans notre société, n’est pas universelle. Cl. Lévi-Strauss, qui étudia les Indiens Nambikwara du Brésil, rapporte que les enfants se livrent sans honte, comme leurs aînés, aux jeux licites de l’amour, sous l’œil amusé des adultes. Dans notre civilisation, les individus qui ne connaissent pas d’apaisement sexuel entre six et quatorze ans ne sont pas rares. Généralement, ce sont des sujets perturbés par suite de carences éducatives ou affectives, ou qui furent les victimes d’attentat à la pudeur.