«

»

Loisirs

Activités auxquelles on se livre de plein gré, dans le temps disponible en dehors du travail et des obligations sociales, afin de se divertir, de se reposer ou de s’instruire. — La forme des loisirs varie avec l’âge et le milieu socio-culturel : l’enfant joue, le vieillard se repose, tandis que l’adulte jeune, ou plus mûr, selon son tempérament et ses goûts, s’adonne à une activité librement choisie (collection, musique, dessin, bridge…) ou s’évade de son milieu habituel (tourisme, sports, lecture…). Le machinisme industriel, en déshumanisant le travail (tâches parcellaires), a privé l’individu de la joie de la création (celle de l’artisan qui achève son oeuvre). Les loisirs permettent de rétablir l’équilibre en donnant à l’homme l’occasion de réaliser la partie de lui-même que la vie professionnelle laisse insatisfaite. Avec les progrès de l’automation, le temps consacré aux loisirs devient plus important et les activités dont on le meuble seront, dans un avenir plus ou moins proche, essentielles. Il appartient à l’Etat de se préoccuper de ce nouveau problème social et de créer les conditions les plus favorables (maisons des jeunes, de la culture, etc.) pour élever le niveau culturel général.