«

»

MAKARENKO

(Antan Semionovitch), pédagogue russe (Bielopolie, Ukraine, 1888 – Moscou 1939). D’abord professeur d’histoire, il se consacre, après a révolution, à la rééducation des adolescents inadaptés. Il organise, en 1920, la « Colonie Maxime-Gorki », puis, en 1931, la « Commune F.-Dzerjinski ». Dans ces collectivités, les mineurs, réunis par sections, en vue de réaliser un travail commun, sous la conduite d’un éducateur, se socialisent et, surtout, acquièrent le sens d’une « discipline consciente ». On lira le récit romancé de ses expériences dans ses ouvrages (traduits en français) : Poème pédagogique et les Drapeaux sur les tours.