«

»

Masochisme

(de Saclier-Masocli, écrivain autrichien [1835-1895], dont les écrits révèlent l’obsession maladive à laquelle est attaché son nom), perversion sexuelle caractérisée par la jouissance érotique puisée dans la souffrance. — Le masochiste goûte la douleur physique ou morale avec volupté (ex. de J.-J. Rousseau), il la recherche, il la suscite ou se l’inflige (flagellations). Son comportement peut être interprété comme le moyen d’obtenir le pardon d’un sur-moi (conscience morale) exceptionnellement sévère, de neutraliser par un sacrifice préalable l’angoisse liée au plaisir sexuel interdit. (V. sadisme.)