«

»

Nécrophilie

Perversion sexuelle caractérisée par l’attirance morbide exercée sur un sujet par les cadavres. — Celui-ci les contemple, les palpe et va même jusqu’à pratiquer le coït avec eux. On prétend que Périandre, tyran de Çorinthe (627 – 585 av. J.-C.), qui tua sa femme Mélissa dans un moment de colère, fut nécrophile. Il semble que c’est la vue du corps d’un parent défunt, très aimé par un jeune enfant, qui se trouve à l’origine de cette perversion (plus connue sous le nom de vampirisme). [V. perversion.]