«

»

Occultisme

(du lat. occultus, inconnu, secret), étude et pratique des sciences qui s’entourent de mystère. — Certaines, comme l’alchimie (art de la transmutation des métaux) et l’astrologie (prédiction des événements d’après l’étude des astres), sont à la base de sciences exactes. Les autres : la magie, la cabale (cabale Science occulte qui prétend mettre ses adeptes en communication avec le monde des esprits. © Hachette Multimédia / Hachette Livre, 1999), la divination, échappent aux règles de la science positive. Pourtant, cela ne devrait pas justifier l’attitude de mépris et de rejet catégorique dans laquelle on se tient habituellement à l’égard de l’occultisme. Un esprit positif doit reconnaître, au contraire, l’existence de faits (tels que la transmission de pensée ou la clairvoyance) dont on ne doute plus, mais qui nous paraissent étranges et encore peu compréhensibles dans l’état actuel de nos connaissances. (V. extra-sensorielle [perception], parapsychologie.)