«

»

Les signes d’alarme de l’organisation de l’Entreprise

En prenant un peu de recul critique, on repère dans chaque entreprise une série de signaux ou symptômes qualitatifs qui peuvent encourager à remettre en question les mesures organisationnelles. Les signaux prioritaires les plus sérieux sont ceux qui ont fait perdre des affaires avec la clientèle. La liste ci-dessous répertorie divers symptômes révélateurs de dysfonctionnements :

1°)  Personnel :

• Augmentation des niveaux hiérarchiques ;

• Apparition de postes aux titres flatteurs, créés de toutes pièces pour remercier des collaborateurs jugés méritants :

• Proportion croissante des postes administratifs et d’état-major ;

• Multiplication des conflits sur les limites des tâches et des compétences de chacun

 2°) Administration :

• multiplication des règlements, des directives, des formulaires, des mar­ches à suivre ou des procédures nécessitant signatures ;

• Allongement des circuits de circulation pour les informations qui sont longues à passer et risquent de s’interrompre.

3°) Conférences / séances / discussions :

• Discussions de moins en moins centrées sur le concret ;

• Tendance croissante à esquiver les conflits et à se contenter de compromis «politiques» pour résoudre les problèmes.

4°) Vente / marketing / publicité :

• Pas d’observation systématique du marché et de la concurrence ;

• Contrôle lacunaire des ventes ;

• Mesures de publicité sans ligne directrice ;

• Retard dans la soumission des offres aux intéressés.

5°) Planification / fabrication / production :

• Processus de travail ou de production mal contrôlés, obsolètes ou non rentables.

• Contrôle des coûts insuffisant et imprécis ;

• Recours fréquent à des groupes de projet ou à des commissions, pour débloquer les situations.