«

»

Pourquoi contrôler dans l’entreprise ?

Exercer un contrôle sur le travail de ses collaborateurs est inhérent à la responsabilité du hiérarchique : s’il ne peut l’exercer, son autorité sera remise en cause. En effet, nous attribuons du pouvoir à quelqu’un dans la mesure où sa position et son statut lui permettent d’exercer un contrôle sur notre travail.

Le contrôle, on le voit bien, est, d’abord et avant tout, une compétence de management. Il ne suppose pas nécessairement la compétence technique. Aujourd’hui, de nombreux cadres peuvent avoir au sein de leur équipe un collaborateur plus compétent qu’eux dans une technique donnée, sans pour autant que cela remette en cause la nécessité du contrôle. Le développement du management par projet ou en réseaux en est les plus belles illustrations.

Ajoutons enfin que la fonction contrôle assumée par le hiérarchique correspond, également, à un moyen de légitimer son rôle et son statut.

En effet contrôler ne peut en aucune façon se réduire à une simple vérification ou constatation d’un état de fait. Exercer un contrôle, c’est aussi et peut-être surtout assurer le suivi, c’est apporter aide et conseil dans la mise en œuvre des actions correctives. Le rôle du manager est ici essentiel. C’est à lui de changer, de modifier, par l’exemple de son propre comportement, le système de représentations, le système de valeurs entre la hiérarchie et ses collaborateurs.

C’est à lui d’initier, de mettre en œuvre une qualité de relation qui suscite chez son collaborateur l’envie de poser des questions, de s’informer, de se former. Le contrôle n’est plus alors vécu comme « castrateur » mais comme un « suivi protecteur », comme une « aide réelle» à la résolution de problèmes, dans le cadre de relations personnalisées.

• Une activité est dite sous contrôle lorsque son déroulement est orienté et constamment ajusté de façon à atteindre un objectif prévu avec une marge d’erreur prédéterminée.


• Une activité est hors de contrôle lorsque aucune disposition ne permet d’assurer que son déroulement et son aboutissement resteront dans un cadre prédéterminé.