«

»

Gestion des conflits : Les attitudes dans les conflits

Bien évidemment, il n’y a pas de « bonne » ou de « mauvaise » atti­tude en soi. Le choix de l’une ou l’autre dépend de la prise en compte d’un certain nombre d’éléments tels que :

– les pouvoirs de l’un et de l’autre,

– les enjeux,

– les règles en vigueur,

– la stratégie à court ou moyen terme,

– les coûts humains et financiers,

– la volonté de maintenir ou non la relation,

– la personnalité de chacune des personnes.