«

»

Les pièges à éviter lorsqu’on adresse une critique : Le D.E.S.C.

1)  Décrivez les faits :

 Au lieu d’appuyer vos propos sur des sentiments, des opinions, des « on-dit », partez de faits précis qui sont par nature indiscutables.

2)   Exprimez votre sentiment :

Il s’agit d’exprimer ici les préoccupations que cette situation fait naître en vous. Dites « je » plutôt que « vous ».

3)   Suggérez des solutions :

 Vous proposez les modifications susceptibles de faire cesser le désa­grément.

Cette phase est importante, car la critique devient par le fait même constructive (oriente la discussion vers la recherche de la solution).

4) Soyez convaincant :

 Convaincre en montrant à la personne l’intérêt qu’elle a à mettre en œuvre l’une ou l’autre de ces suggestions.

Pour être efficace, il importe de respecter la chronologie de ces quatre étapes.