«

»

Techniques de prévision de l’emploi

Les techniques de prévision varient énormément avec le type d’organisation (petite ou importante) l’ampleur de la demande (quelques personnes ou quelques dizaines au centaines) et l’urgence du besoin (imminent à moyen au à longtemps).

Les techniques de prévision de l’emploi sont :

1°) L’intervention d’un expert :

A partir d’un diagnostic de l’activité et des différents services de l’entreprise, l’expert détermine les futurs besoins.

Ces enquêtes qui nécessitent au préalable des informations prévisibles peuvent être menées par un groupe (les cadres d’une entreprise qui recherchent un conseil sur le nombre de personnes qu’il va falloir recruter dans des mois à venir.

2°) La planification selon la technique  » DELPHI « 

Cette technique a pour but d’obtenir une opinion globale d’un groupe d’experts. Elle fait jouer à un agent intermédiaire un rôle qui recueille les questionnaires et les résume. Celui-ci repasse ensuite les mêmes questionnaires en blanc aux experts jusqu’à ce qu’un consensus soit retenu. L’expérience montre que très peu d’experts modifient leurs opinions plus d’une fois.   

3°) La planification par unités :  

Il s’agit de recueillir l’information à l’intérieur des unités de production de l’entreprise. Chaque unité est donc appelée à établir ses propres prévisions des emplois eux–même. Ces informations se rendent ensuite jusqu’à la direction qui se sert de ces prévisions par unités pour formuler les besoins globaux de l’entreprise conformément à la stratégie adoptée.

4°) Les tendances :  

Cette méthode consiste à extrapoler sur l’avenir les habitudes du passé. Ainsi s’il a été remarqué que durant les deux au trois dernières années, il est d’après cette méthode probable qu’on connaîtra le même nombre de départs dans les années à venir et qu’il va donc falloir recruter d’autant. C’est ce qu’on appelle l’extrapolation. 

5°) Autres méthodes :

D’autres méthodes peuvent être aussi appliquées dans les prévisions. L’utilisation des budgets et les plans moyens et longs terme, permet de déterminer les éventuelles estimations financières et par conséquent le volume des recrutements compatibles avec un budget.

Des entreprises s’inspirent parfois d’autres entreprises ayant une plus grande expérience dans une activité similaire et donc les moyens humains nécessaires.

Souvent aussi, et pour des entreprises importantes il est fait appel à l’ordinateur pour l’utilisation des méthodes très sophistiquées.