«

»

Analyse des postes : l’observation

Un ou plusieurs spécialistes observent de bout en bout l’exécution des tâches corres­pondant à un poste. Cette observation est directe, immédiate, sur le lieu de travail. Elle est assez longue pour permettre d’enregistrer tous les moments du cycle des opéra­tions. L’observation est complétée par l’analyse de tous les moyens dont dispose l’exécutant : instructions, manuel de procédures, notes de service.

 L’observation présente deux avantages et quatre inconvénients :

1) Avantages :

 – Moins de biais du fait de l’intervention d’un observateur extérieur.

– Homogénéité des grilles et des critères d’analyse.

2) Inconvénients :

 – La méthode requiert beaucoup de temps.

– Elle est limitée à des processus de production courts (tâches répétitives).

– L’observation suscite les réticences du personnel observé.

– Tous les éléments que seul le travailleur peut apporter (le pourquoi de telle méthode…) sont absents.

 Aussi cette méthode n’est-elle guère utilisée que dans le cadre de l’organisation scientifique du travail. Elle est parfois remplacée par l’enregistrement technique des activités (par la vidéo ou l’informatique).