«

»

La fonction RH : Le personnel de l’entreprise

Le personnel représente, à l’évidence, une ressource essentielle pour toute organisation et en particulier pour l’entreprise. Cependant, les ressources humaines présentent un certain nombre de caractéristiques spécifiques :

•  Elles sont diverses : cette diversité tient à la fois de celle des personnes à leurs attentes et aux besoins de l’entreprise.

•  Elles sont durables : la longévité du salarié dans l’entreprise se chiffre parfois en dizaines d’années, même si la mobilité professionnelle est encouragée.

La gestion des ressources humaines sur de longues périodes nécessite donc une réflexion et une action sur la définition et la valorisa­tion des potentiels de chacun, et sur l’aménagement des perspectives individuelles motivantes, capables de dynamiser le fonctionnement de l’entreprise et donc d’améliorer son efficacité.

•   Elles son adaptables : les hommes de l’entreprise doivent être capables d’anticiper, puis de maîtriser les changements. Ceci nécessite un éveil permanent de leurs capacités, et un entraînement individuel et collectif à la reconnaissance et à fa conduite des situations nouvelles.

•   Elles sont sociables : de ce fait, l’efficacité de chacun dépend largement de l’intensité et de la nature de ses relations avec les autres.

La gestion des ressources humaines comporte donc un volet individuel de prise en considération de la personne, de ses aspirations et de la valorisation de son potentiel, et un aspect collectif capable de développer les effets de synergie souhaitables entre les actions de chacun. Elle s’appuie notamment sur la qualité de l’organisation, des relations et de l’information, qui conditionne, largement le bon fonctionnement de l’entreprise.

La politique des ressources humaines doit indiquer comment les intérêts du personnel et ceux de l’entreprise peuvent être liés entre eux et comment l’épanouissement personnel et profession­nel doit s’opérer.

Quelques exemples :

•  Respect de la personnalité ;

•  Possibilité de se réaliser soi-même grâce à des espaces de liberté;

•  Confiance et aide réciproques ;

•  Droit à l’erreur ;

•  Ardeur au travail par le plaisir au travail ;

•  Reconnaissance de la prestation et participation au résultat ;

•  Co-responsabitité par des droits et devoirs communs ;

•  Responsabilités aisément perceptibles grâce à la décentralisation ;

•  Diriger en fonction d’objectifs convenus ;

• Relations informelles, communication ouverte, sécurité de l’emploi;

•  Sécurité sociale