«

»

L’évolution de la gestion Du personnel : Le cadre international

Plusieurs organisations internationales sont venues développer et faire progresser la cause de la justice sociale.

 1°) L’organisation des nations unies (ONU) :      

 Cette organisation agit en ce sens par le biais d’organisations spécialisées, afin de chercher des solutions techniques et concrètes aux problèmes posés aux pays membres, ces organisations sont.

 *  FAO « Food and Agriculture Organisation » qui est une organisation chargée des problèmes de l’alimentation et de l’agriculture.

 *  L’organisation mondiale de la santé « OMS » qui s’occupe de la réalisation et de l’amélioration des conditions physiques, mentales et sociales pour tout être humain.  

2°) L’organisation internationale du travail (OIT) :

 Cette organisation a été fondée en 1919 pour faire progresser la cause de la justice sociale, et contribuer afin d’assurer une paix universelle durable, parmi ces missions on peut citer :

 – Sa contribution en matière d’assistance technique et en matière de conseils tels que la formation, la promotion, l’emploi, la sécurité et l’hygiène du travail, le développement des coopératives, la sécurité sociale, l’éducation ouvrière et les relation professionnelles.

  – L’OIT comprend trois agences :

2.1) La conférence internationale du travail :

Qui est un organe délibérant de l’OIT composé de délégués de tous les Etats membres. Chaque délégation à la conférence interne du travail est tripartite (gouvernement – employeur – travailleur).

2.2) Le conseil d’administration de l’oit :

 Qui est un organe restreint, les Etats qui y sont membres le sont sur le mode tripartite (Gouvernement – employeur – travailleur), sa mission est d’établir l’ordre du jour de la conférence internationale du travail.

2.3) Le bureau international du travail  (B.I.T) :

BIT qui est un organe administratif permanent dirigé par un directeur général, ce bureau a pour mission de diffuser les informations et études concernent le monde du travail.

Il dispose de deux organismes spécialisés dont le centre international et perfectionnement professionnel et technique situer à TURIN en Italie, et l’institut international d’études sociales à  GENEVE.

3°) Les autres organisations continentales ou régionales :

3.1) La conférence des ministres africains du travail :

Instituée en 1961, elle est composée des ministres africains du travail, membres de l’organisation pour l’unité africaine (OUA).

Cette organisation a pour fonctions :

– De susciter et développer la coopération entre les pays africains dans le domaine social et du travail.

– D’étudier les problèmes sociaux et du travail particuliers au continent et d’émettre des avis et recommandation.

– D’arrêter une position commune africaine afin de présenter un front unis pour la défense des intérêts africains au sein de la conférence internationale du travail ou dans d’autres assises.

3.2)  L’organisation Arabe du travail (O.A.T) :

L’O.A.T a été créée à la suite de l’adoption de la charte arabe du travail du 21 Mars 1965, elle est un organe spécialisé de la ligue Arabe.

Ces principaux objectifs sont :

* D’unifier les législations du travail, chaque fois que cela est possible.

* Entreprendre des études et recherches sur les différents aspects du travail.

* Etablir un plan des développements des assurances sociales.

* Aider les états Arabes dans le cadre d’une assistance technique.