«

»

Le coût de l’absentéisme de l’emploi

Le coût représente le troisième moyen d’appréhension de l’absentéisme. Pour la gestion du personnel, le coût de l’absentéisme est souvent circonscrit à l’indemnisation de l’agent absent et à son remplacement.

Mais réduire le coût de l’absentéisme à son seul coût direct est trop limitatif, il est nécessaire de pouvoir appréhender l’importance du phénomène social que représente le comportement d’absentéisme afin de pouvoir mettre en œuvre des actions correctrices.

Le gestionnaire du personnel doit recenser les coûts « cachés » de l’absentéisme comme le temps de maîtrise utilisé à la formation du personnel, la baisse de productivité et la baisse de qualité résultant du remplacement.

La détermination des coûts conduit à une interrogation sur les modes de régulation de l’absentéisme et la façon dont sont traités les remplacements.