«

»

La réalisation du programme de formation

La réalisation du programme comprend généralement deux phases essentielles, il s’agit de la phase de préparation et la phase d’exécution à cela s’ajoute une troisième phase celle du contrôle de réalisation.

1/ La phase de préparation :

La phase de préparation est la phase la plus importances, elle comprend trois aspects, à savoir :

1.1°) La préparation psychologique :

 Elle consiste en la réalisation des actions convenables d’information préalable des participants et de leur hiérarchie, ces actions sont nécessaires pour d’une part assurer la motivation et l’impulsion des participants et d’autre part pour prévenir les attitudes négatives de la hiérarchie, trop souvent portée à donner son accord enthousiaste à moyen terme pour soulever, à court terme, des objections plus ou moins fondées.

 1.2°) La préparation pédagogique :

 Elle consiste à définir le contenu détallé de chaque module, à organiser le contenu en une séquence logique, à choisir les méthodes et à construire les « instruments et outils » pédagogiques les mieux adaptés aux objectifs et au contenu du module et aux caractéristiques des participants ;

1.3°) La préparation matérielle :

Elle consiste en la convocation des participants, à la préparation des locaux de travail, du matériel nécessaire, documentation, transport éventuel et accueil des participants, logements, repas et loisirs.

Enfin, la préparation d’un programme de formation doit tenir compte du fait que chacune des méthodes pédagogiques envisageable possède une efficacité privilégiée, parfois dans un certain domaine, toujours au moins sur l’un des plans du savoir, du savoir faire, ou du vouloir faire.

2/ La phase d’exécution du programme :

Cette phase consiste à réaliser les modules de formation dans les limites du programme et des budgets prévus.

L’élément essentiel de cette réalisation est l’animateur, qui doit avoir comme caractéristiques :

1-  la compétence en matière de contenu de la formation.

2- la compétence en matière de méthodes pédagogiques et supports de mise en œuvre.

3- la pédagogie parfaite grâce à des entraînements aux techniques d’expression et d’animation des groupes.

4- la motivation : il doit être hautement motivé par sa fonction.

5- la présence : il doit être « présent », parce que son remplacement doit être prévu en cas de défaillance.

Par ailleurs, si le même module doit être reproduit plusieurs fois à moyen terme, il est souhaitable d’en utiliser la première réalisation comme un test de mise au point. Pour cela, les premiers participants doivent être sélectionnés et un intervalle suffisant doit être prévu entre la première et la deuxième réalisation.

3/ La phase de contrôle :

Le contrôle de la formation doit être assuré à trois niveaux.

1- à très court terme, l’animateur doit sentir les réactions des participants et réagir en temps voulu par des tests de très courte durée (ne dépassant pas ½ heures).

2- à court terme, par une séance d’évaluation, sous la forme d’un « tour de table » donnant aux participants la possibilité d’exprimer leur sentiment et éventuellement un test (Devoir) d’évaluation à court terme (ne dépassant pas 1 heure).

3- à moyen terme, en diffusant par exemple aux participants un questionnaire anonyme d’évaluation, à renvoyer «sous quinzaine» les résultats du dépouillement statistique de ce questionnaire étant communiqués aux participants ;

4- à long terme, par des entretiens avec les participants, et éventuellement par l’envoi d’un questionnaire à la hiérarchie directe de ces participants.

A cela peut s’ajouter d’autres tests d’évaluation de connaissances, d’examen écrit et oral ….