«

»

Les fonctions du Marketing

Le consommateur, objet de l’attention de toute entreprise, est une personne (ou une institution) qui, pour satisfaire différents besoins, recherche l’acquisition de biens économiques. Or consommer, c’est retirer une satisfaction par la destruction matérielle, l’usure ou l’utilisation de ces biens, ces derniers pouront être soit matériels, soit immatériels. L’automobile et la télévision sont des exemples de biens de la première catégorie, les services d’une agence de tourisme et de voyage sont des biens (services) de la deuxièmes catégories.

Par opposition aux biens économiques (biens et services), certains produits requièrent, pour être acquis, un certain effort, la recherche, l’information, des déplacement jusqu’aux points de ventes et, dans tous les cas un certains sacrifice monétaire.

On peut imaginer l’activité économique comme un vaste processus ou, à une extrémité, la production de biens et des services est destinée à satisfaire, à l’autre extrémité, les besoins du consommateur. Autrement dit la production est la fonction socio-économique responsable de la création des utilités destinées à la satisfaction des besoins humains.

Les activités et les systèmes relevant du marketing font le lien entre les deux rôles, consommation et production, quelle que soit l’idéologie de la société.

Bien que tout être humain soit un consommateur, certains individus dans l’ensemble des des sociétés, ont un double rôle. Dans les sociétés capitalistes, la fonction de satisfaction des besoins des consommateurs, par la création et la distribution des biens économiques est, en grande partie, remplie par des gens d’affaires qui recherchent le profit en contre partie de leur satisfaction des désirs et besoins du marché.

La satisfaction des besoins peut être une tâche relativement facile dans une société de subsistance ou ces besoins dépassant rarement le niveau physiologique. Dans une société d’abondance, par contre, le stade de la simple satisfaction des besoins physiologiques de base, telles la faim et la soif, est largement dépassé.

Aussi l’entrepreneur doit-il pour réaliser des profits, orienter,   en outre, ses stratégies vers la satisfaction des besoins d’ordre physiologique.

Imaginons un instant que l’unique responsabilité de l’entrepreneur soit de pourvoir à tous les besoins matériels et à tous les désirs de la société. Sa tâche serait claire. Il devait concevoir un modèle qui, dans un contexte d’économie de marché, se déroulerait automatiquement selon un processus suivant.