«

»

Esthétique

Terme créé au XVIIIe siècle pour distinguer les « faits d’intelligence » des « faits de sensibilité », étude philosophique et scientifique de l’art et du beau.

Pour Kant, il s’agit de l’étude du « jugement de goût ».