«

»

Accélérateur 3D

La plupart des accélérateurs intègrent des primitives 2D (lignes, cercles, triangles, points, …).

Un accélérateur 3D est plus sophistiqué car il intègre des opérations 3D (Z buffer, ombrage de Gouraud, …) utilisées en CAO et en imagerie de synthèse.

Attention, un accélérateur 3D doit, de préférence, être compatible avec au moins l’une des normes suivantes : OpenGL, 3DR, Hoops ou Phigs.