«

»

Statisme / Dynamisme / Mouvement

Dans une image fixe :
– Le statisme naît de l’équilibre entre deux éléments plastiques, équilibre dans un champ par rapport à un ou plusieurs axes (vertical, horizontal en général) donnant une impression d’immobilité.

Pour s’équilibrer, deux éléments plastiques ne sont pas nécessairement identiques, mais ils doivent être de poids équivalent, par exemple: sur un support blanc, un grand cercle jaune et un petit carré bleu.

– Le dynamisme, à la différence du statisme, est engendré par un déséquilibre : déséquilibre entre des éléments, déséquilibre par rapport à un ou plusieurs axes.

Dans une organisation plastique, le déséquilibre produit une direction, un mouvement.

Mais il peut y avoir mouvement sans déséquilibre, par exemple, des mouvements d’ondulation ou, dans l’Art Optique, les effets de pulsation, de vibration de la surface (cf. Agam, Vasarely, mais aussi les derniers tableaux de Mondrian).

Ce mouvement virtuel se différencie du mouvement réel de l’art cinétique (Soto, Schaeffer).

Ainsi, l’effet de mouvement est-il indépendant de la représentation d’un mouvement, par exemple: le double appui des figures égyptiennes est statique (Voir Art Optique, Art Cinétique).