«

»

يونيو 29

ACCOUTUMANCE

État résultant de la consommation répétée d’une drogue, et provoquant le désir de la renouveler.

Avant 1969, le terme d’accoutumance signifiait pour les experts de l’Organisation mondiale de la santé : un désir de continuer à prendre de la drogue ; peu ou pas de tendance à augmenter les doses ; une dépendance psychique mais non physique ; des effets nuisibles possibles, mais seule-ment pour l’individu.

Il désignait donc une simple habitude, s’opposant à l’aliénation de la toxicomanie ou assuétude.

Plus généralement, l’accoutumance ne représente que l’un des aspects de la pharmacodépendance ou des toxicomanies : l’adaptation ou habituation du sujet exposé à la prise régulière d’une substance psycho-trope.

Elle implique un degré indubitable de dépendance psychologique, et est pour certains auteurs (par exemple, A. Porot)
synonyme du phénomène de tolérance physiologique : l’adaptation de l’organisme à une substance implique alors une aug-mentation des doses pour obtenir un effet identique.

La tolérance est l’une des clés de la dépendance physique.

Pour une même substance, elle est variable selon les effets : ainsi pour les opiacés, il existe une tolérance aux effets psychotropes, mais aussi à la dose mortelle.

Les toxicomanes sont donc amenés à consommer quotidienne-ment des doses qui tueraient un non-habitué.

Pour les barbituriques au contraire, la tolérance ne s’exerce pas sur la dose létale : le danger d’accoutumance est alors évident.

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *

يمكنك استخدام هذه HTML الدلالات والميزات: