«

»

Caractérisation de l’adolescence

Le début de l’adolescence, chronologiquement associé au démarrage de la maturation pubertaire, se situe vers l’âge de 11-12 ans et son achèvement vers l’âge de 18 ans, terme qu’il convient de retenir même si les limites sont floues entre la fin de l’adolescence et le statut de jeune adulte.

En effet, les transformations biologiques, psychologiques et psychosociales propres à l’adolescence sont accomplies vers l’âge de 18 ans, bien que le développement se poursuive au-delà dans d’autres domaines et selon d’autres modalités.

La période de l’adolescence est marquée par la convergence de trois faits fondamentaux, à partir desquels on peut dresser un tableau compréhensif des événements qui caractérisent le passage de l’enfance à l’âge adulte :
– vive accélération de la croissance, dont la poussée staturale est l’un des signes les plus frappants ;
– importance des changements qui se produisent et qui intéressent  l’ensemble de l’organisme et de la personne ;
– grande variabilité interindividuelle : la vitesse de ces changements et le moment (âge) de leur survenue varient largement d’un enfant à l’autre ; et grande variabilité intraindividuelle : chez un même individu, les changements ne se font pas tous au même moment, ni suivant le même rythme, dans tous les secteurs du développement : physique, intellectuel, socio-affectif.

Ces deux formes de variabilité sont inhérentes au développement normal.